Tête de lard, l'adresse parfaite pour vos charcuteries bio.

La question du bio prend de l'ampleur à travers le monde. En effet, aujourd'hui, nous faisons de plus en plus attention à ce que nous mangeons et cherchons à privilégier tout ce qui est bio face à ce qui ne l'est pas. Pour vous offrir vos charcuteries bio, faites confiance à Tête de lard qui produit dans les meilleurs conditions pour vous proposer des charcuteries de qualité.

Les charcuteries bio proposées

Tête de lard, vous offre de la charcuetrie bio de haute gamme qui assure une qualité inimitable. Spécialisée dans la vente de charcuteries artisanales, la société se préoccupe de votre bien-être en vous proposant des aliments qui ne vous feront que du bien. Chez Tête de lard, plusieurs catégories de produits sont disponibles. En effet, vous retrouverez des saucissons artisanaux qui sont d'ailleurs des produits phares de la charcuterie.

Pour des repas de famille, passez votre commande pour vous assurer d'avoir une bonne note de toute la famille. Selon la recette envisagée, vous pouvez vous offrir un saucisson sec de savoie, un saucisson de chèvre ou encore un saucisson de vache laitière. Tête de lard vous propose également du jambon et vous retrouverez notamment du jambon cru de porc mangalitza, du jambon iberico bellota et du jambon de sec de porc cul noir du Limousin. Vous pouvez vous offrir également des rillettes de bœuf angus nature bio, des pattes de campagnes et aussi de la terrine paysanne bio. Tout ceci à des tarifs très intéressants.

L'importance de la production bio

Le bio est une caractéristique gage de l'origine et de la qualité des produits. En plus de garantir des produits sains et de qualité, l'agriculture bio préserve la nature et s'inscrit dans les perspectives de développement durable. Il s'agit d'une production qui protège et respecte l'environnent, le bien-être des animaux et la biodiversité. Afin de bénéficier du label Agriculture Biologique (AB), un produit doit être fait au minimum de 95 % d'ingrédients provenant d'un mode de production biologique. Des organismes certificateurs se chargent ensuite de contrôler certains critères dont la non utilisation de fertilisants chimiques ou encore la non utilisation de terre ayant été traitée avec des éléments chimiques durant les 3 précédentes années. Plusieurs autres critères s'y ajoutent également.